Les terres de Mystras


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 L'histoire d'Artakemen

Aller en bas 
AuteurMessage
Fenrir
Animateur
Fenrir

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 29/01/2006

L'histoire d'Artakemen Empty
MessageSujet: L'histoire d'Artakemen   L'histoire d'Artakemen Icon_minitimeSam 12 Mar - 16:54

Nebkemn regarda le soleil se lever sur la cité mère des Contrées Éloignées. Il ferma les yeux et profita pendant quelques instants du soleil qui réchauffait l'atmosphère. Le draconide se trouvait sur le balcon du temple d'Elendar qui surplombait le quartier commerçant de la ville. Alors qu'il observait quelques marchands matinaux qui préparaient leurs échoppes, le chevalier se remémora les ordres qu'il avait reçus la veille.
L'intendant du temple était venu le voir, le priant de se présenter le lendemain aux aurores au bureau du Grand Prêtre du Dieu Sombre. Nebkemn s'étira, ses bras musclés et bleuâtre sortant de sous sa cape, puis il se fit craquer le cou en inclinant la tête. Il se retourna et se dirigea d'un pas rapide vers le bureau du grand prêtre, tout en étant attentif à son environnement proche, comme le lui avait conseillé Gringewys avant qu'il ne disparaisse.
Après avoir descendu jusqu'au Hall du Temple, le draconide se dirigea vers les des grandes portes noires où étaient peinte une dague de cérémonie trempant dans du sang. De ses bras puissant, il poussa les deux lourds battants. Il se retrouva alors dans la Partie du Temple réservait aux prêtes du Dieu sombre, Sans perdre un instant il prit une porte à gauche et après un dédale de couloirs, il arriva devant le bureau du grand Intendant. Après avoir frappé, il attendit qu'on lui dise d'entrer et pénétra dans la pièce. Le bureau de l'Intendant était une pièce sombre circulaire. Un bureau massif siégeait au centre et derrière il y avait un escalier en colimaçon qui montait dans les appartements personnels de l'intendant. Ce dernier était derrière sous bureau, lisant une note le front plissé. Ce grand personnage chauve avait des yeux sombres glacials. Son nez cassé et ses oreilles quelque peu décollé lui donnait un air malsain.

L'intendant leva les yeux de sa note et sourit en voyant le chevalier noir. Nebkemn se découvrit et salua l'intendant bien bas. Puis il se redressa et attendit que le maitre du culte parle. Ce dernier observa le draconide, fier d'avoir une si fidèle recrue dans ses rangs. Nebkemn était un grand et massif draconide, c'est-à-dire une sorte d'humanoïde à peau écailleuse avec une puissante queue. Celle du chevalier était d'un bleu sombre, les écailles autour de ses yeux ainsi que sur son torse étaient d'un noir brillant. Ses yeux étaient jaunes et ses pupilles verticales. Contrairement à la majorité ses pairs, Nek n'avait pas de cornes.
Le Grand Prêtre prit une dague de cérémonie sur son bureau et la fit tourner entre ses doigts. Puis il se cala le plus confortablement possible et prit la parole :


« - Mon cher Nebkemn, vous êtes un serviteur fidèle d'Elendar, et il vous le rend bien. Néanmoins vous avez sans doute entendu des rumeurs à propos d'Artakemen et de la mort de son Roi. Les affaires politiques ne nous intéresse pas d'habitude mais depuis que la Reine est monté sur le trône, la situation se dégrade, elle fait la chasse à toutes les races, exception faites des Inandris et des petites gens...
Comme vous l'avez compris les disciples d'Elendar ont beaucoup à faire, Velcra les utilisant pour chasser. Mais ce n'est pas notre but aussi ai-je besoin de quelqu'un de confiance sur Arta' pour redresser la situation, ou du moins limiter l'utilisation des disciples d'Elendar. Nous ne nous plions pas au pouvoir politique mais au pouvoir du Dieu Sombre. Acceptez-vous de tout faire pour éloigner le Culte des affaires d'Etat ? En utilisant tout les moyens qu'Elendar vous donne ?
-Oui maître.
-Bien. Nous avons capturé un Gardien déserteur, un défenseur d'Artakemen à la solde du pouvoir, je pense que vous pouvez lui demander quelques renseignements, non ?
-Oui maître », les yeux du draconide pétillèrent de joie dans la perspective d'interroger un détenu. Voilà quelque chose qu'il n'avait pas fait depuis longtemps.
« -Soit, vous pouvez disposer, et qu'Elendar vous guide. »

Nebkemn inclina la tête et se dirigea vers la sortie. Alors qu'il commençait à ouvrir la porte, l'Intendant reprit la parole :
« -J'ai oublié de vous dire que les draconides ne sont pas capturés mais tués sur place, quelque soit leur place dans la société. Mais je ne pense pas que cela vous dérange. Envoyez un message lorsque vous serez arrivé dans un Temple sur Artakemen. »

Le draconide s'inclina encore une fois et ferma la porte derrière lui, le sourire satisfait du Grand Prêtre lui ayant échappé. Nebkemn était fier d'être une fois de plus le bras armé d'Elendar. Il était aussi heureux de pouvoir interroger quelqu'un, aussi heureux qu'un enfant à qui l'on aurait donné une confiserie. Le draconide se dirigea d'un pas rapide vers les sous-sols du Temple, là où se trouvaient les prisonniers. Il demanda au geôlier de préparer le Gardien et se dirigea vers la salle de Purification.

_________________
Libéré de cette chaîne maudite...
... il erre dans les bois... sans but...
... à la recherche de lui-même...
Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire d'Artakemen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Waterproof .... Histoire
» Histoire des calibres
» Histoire de famille
» Ma petite histoire...
» Patek , histoire de ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres de Mystras :: Terres extérieures :: Terres d'Artakemen-
Sauter vers: